Il y a un mois un nouveau chapitre de nos vies s’est fermé aussi vite qu’il s’est ouvert, celui de notre scolarité.

Six mois passés à ESCP EUROPE pour apprendre à innover et à entreprendre. Six mois pour jouir de ce qui est censé se faire de mieux dans l’éducation française.

Alors oui, nous avons appris.

Et c’est non sans un sentiment puissant de liberté que nous sommes heureux de clore ce chapitre.

Nous sommes des hommes d’actions, et nous le restons.

Nous avons des fourmis dans tous les membres de notre corps lorsque nous n’agissons pas, nous tremblons d’inactivité assis sur notre chaise à écouter les autres s’écoutant parler.

Nous avons envie de vivre des aventures incroyables.

Alors, nous décidons de nous lancer dans une aventure palpitante, vibrante et vivante.

Mettre en lumière ceux qui, mieux que quiconque, tremblent assis sur la chaise de l’inactivité et vibrent de l’impatience du mouvement.

Au même titre qu’une expédition, nous ne savons pas où nous allons.

Nous ne savons pas ce que sera lexplorateur.eu après demain, ni même demain.

Nous sommes en proie au doute, au même titre que ceux qui ouvrent de nouvelles voi(x)es.

Nous avançons à tâtons, dans l’obscurité du doute, guidés seulement par notre foi, cette lumière oscillante dans les abysses de nos âmes.

Difficile d’avancer lorsqu’on ne sait pas où l’on met les pieds.  Ce n’est pas tant de trébucher qui nous terrorise, c’est le fait que ce soit possible, que ce soit envisageable. L’anticipation de l’échec est pire que l’échec en lui-même, et ça, tous les explorateurs le savent.

La peur est un réflexe de survie indépendant de notre volonté, car oui, nous avons peur.

Nous avons peur de chacune de nos décisions ou de nos non décisions.

Nous avons peur de ne pas avoir emprunté la bonne route, d’être allés trop vite ou pas assez.

Nous avons peur de ce qu’il pourrait arriver si nous avons le malheur de faire buter notre fragile orteil sur cette petite aspérité qu’est l’échec. Cet orteil, n’est-il pas autre chose que notre égo ?

Notre égo surdimensionné par notre envie de revanche.

Surdimensionné par notre envie d’arracher cette réussite.

La réussite.

Ce mot qui possède autant de définitions qu’il y a d’êtres pensants sur cette terre.

Elle se définira par votre reconnaissance.

Notre réussite, se définira par votre amour.

Notre réussite, se définira, par vous.

Pour conclure cette logorrhée, rien de tel qu’un extrait du discours du Général MacArthur,

« La jeunesse est un état d’esprit » :

La jeunesse n’est pas une période de la vie, elle est un état d’esprit, un effet de la volonté, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

L’on ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années. L’on devient vieux parce que l’on déserte son Idéal. Les années rident la peau ; renoncer à son Idéal ride l’âme.

Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont des ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et qui s’émerveille. Il demande, comme l’enfant insatiable : “Et après ?”

Il défie les événements et trouve la Joie au Jeu et à la Vie.

Vous êtes aussi jeunes que votre Foi dans la Vie. Vous êtes aussi vieux que votre doute. Aussi jeunes que votre confiance en vous-mêmes, aussi jeunes que votre espoir, mais aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeunes aussi longtemps que vous resterez réceptifs. Réceptifs à ce qui est beau, bon et grand. Réceptifs aux messages de la Nature, des femmes, des hommes et de l’Infini.

Si, un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme, rongé par le cynisme…, eh bien, que Dieu ait pitié de votre âme de vieillard !

Général MacArthur – Extrait d’un Discours prononcé en 1945 (Hommage au président Roosevelt décédé)

Auteur : Julien Derimer

Auteur : Julien Derimer

CEO

Après 7 années passées au sein de l’Armée de Terre, j’ai créé une petite entreprise de conseils en stratégie digitale. Après un Mastère Spécialisé à ESCP EUROPE, me voilà reparti sur les routes de l’aventure.

Envoyez vos vœux dans l’espace avec une sonde de la NASA

Envoyez vos vœux dans l’espace avec une sonde de la NASA

C'est l'histoire de New Horizon, une sonde de la NASA partie en 2006 de Floride pour un long voyage d'environ 6 milliards de kilomètres jusqu'à la planète naine la plus éloignée du système solaire : Pluton. Après Pluton, la sonde spatiale de la NASA prévoit le survol...

lire plus